Réforme du collège et perte nette d’heures de langues vivantes pour les élèves

Voici une synthèse des heures d’enseignement de langues perdues pour un élève suite au projet de réforme.

Conséquence de la suppression des bilangues :
- Un élève en bilangue a actuellement 3h + 3h /semaine de langues de la 6° à la 3°, soit 864 heures sur les quatre années de collège. Pour un élève de classe bilangue la réforme représente une perte nette de 216 heures sur sa scolarité. [1]

Conséquence de la suppression des classes européennes en collège :
- Un élève en classe européenne a actuellement 3h +2 h / semaine dans une langue en 4° et 3°.
- La suppression du dispositif entraîne une perte nette de 144 heures sur sa scolarité.
- Il faut savoir que des cumuls de dispositifs sont dans le système actuel possibles. Un élève peut faire bilangue + euro. Il aurait alors 576 heures d’allemand alors qu’il ne pourra prétendre avec la réforme qu’à 270 heures en LV2. Cet élève perd donc 306 heures d’enseignement, soit plus de 53 % !

Conséquence de l’introduction de LV2 à partir de la 5° mais à 2h30 / hebdomadaires seulement [2]
- Un gain de 54 heures pour les élèves par rapport au système actuel, à savoir 270 heures au lieu de 216 heures. Néanmoins une perte d’efficacité garantie car 2h30/semaine est un horaire insuffisant pour bien apprendre une langue, bref le dispositif proposé ne présente pas une amélioration significative par rapport à l’existant.
- En revanche, les élèves qui bénéficient déjà d’une LV2 en 5° - et ils sont dans certaines académies très nombreux - ont dans le meilleur des cas actuellement 324 heures de LV2 sur trois ans (si 3h/semaine sur 3 ans) , dans le pire 288 heures de LV2 sur trois ans (si 2h/ semaine en 5° puis 3h/semaine en 4° et 3°). Le nouveau dispositif représente donc une perte nette entre 58 et 18 heures sur la totalité du cursus.

Conséquence de la réduction de la LV1 en 6° de 4h/semaine à 3h/semaine
La ministre a révisé son point de vue et a finalement remis l’heure retirée. Donc pas de conséquence.

Bilan et cumul des heures perdues
Si l’on prend maintenant un établissement qui aurait tous les dispositifs proposés et cités ci-dessus, cela fait alors un cumul d’au moins 468 heures et au maximum de 504 heures d’enseignement des langues en moins grâce à la réforme - qui nous promet de favoriser l’apprentissage des langues !

A lire aussi

Notes

[1On part du principe qu’il aurait sinon de toute façon une LV1 + une LV2 à partir de la 4°.

[2Depuis nos protestations, 1/2h a été rajoutée aux 2h initialement prévues dans la première mouture du projet de réforme.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)