Position de l’ADEAF sur la parution de l’arrêté modifiant la réforme du collège

, par Thérèse Clerc

L’arrêté modifiant l’arrêté du 19 mai 2015 relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège a été publié le 18 juin 2017 (texte ici)

Les nouvelles dispositions répondent en grande partie aux demandes de l’ADEAF avec :
- la suppression de l’exigence de continuité pour l’apprentissage d’une autre langue que l’anglais en enseignement facultatif en 6e, ce qui signifie la réouverture sans condition des bilangues, accessibles à tous, avec un horaire de 6 heures pour les 2 langues
- un enseignement facultatif de complément dans une LV à partir de la 5e dans la limite de 2 heures qui peut permettre le rétablissement de fait de sections européennes en utilisant le maximum de l’horaire autorisé ou la parité horaire des deux LV au cycle 4 en complétant l’horaire LV2 par 0,5h à partir de la 5e
- et la possibilité d’enseigner une autre discipline en langue vivante dès la 5e.

L’étau s’est desserré pour les enseignants d’allemand et nous nous en réjouissons.

Des questions demeurent (cf. nos demandes pour la rentrée 2017) : Nous espérons notamment que les établissements disposeront de dotations horaires spécifiques pour que l’enseignement de l’allemand ne soit pas mis en concurrence avec d’autres enseignements facultatifs ou des dispositifs de soutien aux élèves.

Nous nous employons à obtenir l’assurance de parcours bilangues confortés par un cadrage national et une valorisation de la mobilité.

Pour le bureau national,
Thérèse Clerc, présidente

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)