Les sixièmes bilangues allemand-anglais par académie

, par Thérèse Clerc

La proportion de bilangues allemand-anglais varie fortement selon les académies.

Ce tableau, établi à partir de données de la rentrée 2016 recensées sur le site de l’ONISEP et publiées par letudiant.fr [1], montre très clairement les fortes disparités en matière de promotion de l’apprentissage de l’allemand en bilangue.

Hormis Nice et Bordeaux, les académies où la proportion de bilangues allemand-anglais est la plus faible, sont également celles où elles ont été le plus supprimées à la rentrée 2016 (cf. ici)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)