Circulaire de rentrée 2017

- Extrait du dossier de presse concernant la « stratégie langues vivantes », à télécharger en pdf (3 pages)

Préambule

En 2012, la France a fait le choix de s’engager en faveur de la jeunesse et la refondation de l’École est devenue alors l’une des priorités de l’action publique. Cinq ans après, l’engagement, la volonté de tous les acteurs du système éducatif ont permis d’atteindre cet objectif. Pour construire une école qui offre les mêmes chances à tous, les actions nécessaires ont été engagées avec détermination.
Priorité à l’école primaire, réforme du collège, rénovation des enseignements et de l’évaluation des acquis des élèves, renforcement de la formation des enseignants et personnels d’éducation, refondation de l’éducation prioritaire, renforcement de l’attractivité de l’enseignement professionnel, mise en place des parcours éducatifs ou encore développement du numérique éducatif : l’ensemble de ces mesures sont nécessaires pour permettre à chaque élève de construire progressivement un parcours cohérent, souple et sécurisé répondant à ses besoins et à ses aspirations.
Avec les créations d’emplois inscrites dans la loi de finances pour 2017, l’engagement de créer 54 000 emplois nouveaux pour l’enseignement scolaire a été tenu. Pour la seule rentrée scolaire 2017, 11 662 emplois nouveaux viennent renforcer non seulement les moyens d’enseignement, mais aussi les autres missions du ministère. Dans le premier degré, alors que les effectifs d’élèves diminuent à la prochaine rentrée scolaire, les écoles bénéficient de marges de manœuvre accrues pour intensifier le déploiement des mesures de la refondation de l’École de la République et répondre aux besoins de remplacement. Dans le second degré, les 4 400 créations d’emplois représentent une forte augmentation par rapport à la rentrée scolaire 2016, ce qui permettra d’accompagner la croissance démographique soutenue au collège et au lycée, tout en assurant le financement intégral de la réforme du collège, celui de l’adaptation de l’offre de formation professionnelle et les mesures d’accompagnement des lycées accueillant des élèves rencontrant des difficultés sociales. Afin de reconnaître pleinement le travail des personnels de l’éducation, leurs carrières sont modernisées et revalorisées dans le cadre du protocole « Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations » (PPCR) dans la fonction publique. Malgré un contexte budgétaire national contraint, le choix a donc été fait d’accorder à l’École toutes les ressources dont elle a besoin, de faire de l’éducation un investissement pour l’avenir de nos enfants et de notre pays.
La réforme de la formation initiale a redonné toute leur attractivité aux métiers du professorat et de l’éducation avec plus de 65 000 futurs professionnels en formation au sein des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espe).
La lutte contre les inégalités sociales et territoriales est au cœur de la stratégie menée depuis 2012 et justifie l’effort budgétaire consenti pour l’École. Il appartient à tous les acteurs de veiller à ce que ces moyens bénéficient prioritairement aux territoires et élèves qui en ont le plus besoin. L’École tiendra ainsi la promesse républicaine de donner à chaque élève les mêmes opportunités, les mêmes libertés de choix, les mêmes chances de réussite.
Dans la continuité de l’engagement pris en 2012, nous portons pour la rentrée 2017 le projet d’une école exigeante et attentive au parcours de chaque élève (1), d’une école pleinement porteuse des valeurs de la République (2) et ouverte sur le monde contemporain (3), grâce à des équipes pédagogiques mieux accompagnées (4).

Lire la suite :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=113978

Conclusion
La refondation de l’École trouve tout son sens dans l’ambition qu’elle porte de construire un système éducatif plus exigeant et plus juste au service de tous les élèves, articulant l’ensemble des mesures qui la composent et reposant sur l’implication de tous les acteurs de l’École. La persévérance et la constance dans sa mise en œuvre permettront sa réussite. Autour d’une confiance, d’une d’ambition et d’un espoir partagés, la communauté éducative construit ainsi une École au service de nos élèves et de leur réussite, de l’avenir de notre pays et des principes démocratiques qui le gouvernent.

La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
Najat Vallaud-Belkacem

Extrait - il convient de lire la totalité sur le site du BO.

- Dossier presse « Préparer la rentrée » à télécharger en format pdf (33 pages).

Voir en ligne : B.O.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)